Retrouvez à tout moment le calendrier 2018-2019

[Cht VO du vendredi R1] Test psychologique : Quel rédacteur de compte-rendu êtes-vous ?

Pour cette première ronde du championnat du Val d’Oise du vendredi, quel titre choisiriez-vous ?
A) Nathan est un menteur. Ou son père ou le président…
B) J’arrête les échecs !
C) La relève est assurée.

Quelle première péripétie d’avant match relateriez-vous ?
A) « Ce sera un match facile : un 1900, un 1800 et deux 1600 » qu’il disait.
B) Déjà 17 mails, 25 SMS et 12 coups de téléphone et toujours « désolé je ne suis pas dispo ».
C) Le week-end dernier les p’tits jeunes ont bien joué, Vincent sera le bienvenu.

Quelle autre introduction ?
A) La composition de l’équipe adverse indique 2189, 1965, 1820, 1680. Un match facile qu’il disait…
B) J’arriverai bien à convaincre Laurent.
C) La famille Anès est un peu en retard mais ce n’est pas de sa faute.

Quel point sur les ouvertures indiqueriez-vous ?
A) Emmanuel joue un début faux (même son adversaire le dit). Benoît a déjà l’avantage mais sera-ce suffisant ? Laurent joue une position qu’il n’aime pas et Vincent une variante de nulle. C’est mal parti.
B) Mon adversaire a sauté à pieds joints dans le piège. Hé Hé ! J’ai bien fait de joué e4 aujourd’hui.
C) Aucun match ne s’est jamais joué dans l’ouverture mais Benoît possède déjà un bon avantage et les autres positions sont plus ou moins équilibrées.

Comment décririez-vous la situation après une heure de jeu ?
A) Emmanuel n’a pas atteint la quatrième rangée et aucun contre-jeu. Benoît a perdu un pion – certes le roi adverse est en balade. Laurent a un gagné une pièce pour deux pions mais doit faire face à une grosse activité. Vincent a gagné un pion mais son adversaire possède un pion passé très avancé.
B) Sa variante « promenons-nous dans les bois » va me permettre de conclure rapidement. Allons voir les autres échiquiers.
C) Emmanuel résiste toujours. Le roi de l’adversaire de Benoît est dans un réseau de mat au milieu de l’échiquier. Laurent a gagné une pièce et Vincent un pion. La situation est meilleure que prévue.

Premier résultat : Laurent et son adversaire ont fait nulle :
A) Laurent joue une combinaison de la mort qui fait… pchitt. Et est tout content d’annuler sa finale avec un pion de moins. Un partie de gâchée.
B) Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Bon Je vais mater, Vincent est très bien et Emmanuel va peut-être tenir. Nous allons quand même gagner.
C) Laurent a sous-estimé une pointe tactique de son adversaire et a dû rendre le matériel. Une bonne défense lui a permis de sauver la nulle.

Quel tableau brosseriez-vous de la situation après la deuxième heure de jeu ?
A) Emmanuel est foutu, Benoît qui gaffe et Vincent qui a bien du mal à valoriser son pion de plus. La déroute est proche.
B) Et m… ! Pfff…. J’arrête les échecs.
C) La résistance d’Emmanuel touche à sa fin face à la plus forte adversité. Benoît a perdu une pièce mais a encore beaucoup de jeu. Vincent transpose en finale et possède, outre un pion, un gros avantage au temps.

Emmanuel s’incline. Comment décririez-vous sa prestation ?
A) Il n’a jamais été en mesure d’inquiéter son adversaire.
B) Si je me souviens bien Loïc m’avait battu au championnat du Val d’Oise individuel quand il était tout jeune. Alors avec cinq ou dix ans d’expérience en plus, je n’aurais probablement pas fait mieux qu’Emmanuel.
C) Face à un adversaire à qui il rendait près de deux cents points Elo, Emmanuel n’a pas démérité d’autant que la cadence (1h +30 secondes par coup) ne l’avantageait pas.

Vincent convertit son avantage matériel et égalise pour l’échiquier du lac :
A) Il faudrait étudier les finales de tours pour éviter de tergiverser ainsi. Bonne victoire tout de même, Vincent sauve l’honneur.
B) Bien. Si j’arrive miraculeusement à sauver ma finale on fera match nul c’est déjà ça.
C) Belle victoire de Vincent contre un adversaire expérimenté. Et de grand progrès dans la gestion du temps. Bravo.

Décrivez la fin du match :
A) Benoît annule ou plutôt, son adversaire ne gagne pas une finale de tour avec un pion de plus. Match nul miraculeux.
B) Si j’arrive à me débarrasser de mes pions faibles, j’ai une chance d’annuler… Je ne me souviens même plus de cette finale élémentaire, obligé de tout calculer, j’arrête les échecs.
C) Bonne défense de Benoît qui sauve une partie compromise et arrache le match nul.

Quelle conclusion choisiriez-vous ?
A) Beaucoup d’occasions dilapidées pour, au final, obtenir un match nul peu glorieux. Espérons que le vrai capitaine saura remonter le niveau (un match facile qu’il disait…).
B) Deux parties gâchées le week-end dernier, une pièce laissée en prise ce soir, je ne joue plus cette année.
C) L’équipe de l’échiquier du lac n’est pas passé loin de l’exploit face à une forte équipe. Elle obtient finalement un méritoire match nul et conserve toute ses chances. Bravo à Vincent pour sa convaincante victoire.

Les résultats du test : compter votre nombre de réponse A, B et C.

Majorité de réponses A :
Vous êtes trop pessimiste en ne voyant que le côté négatif des choses. Un verre peut souvent être à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Changez d’état d’esprit si vous souhaitez intégrer le comité de rédaction de l’échiquier du lac

Majorité de réponses B :
Tout le monde fait des erreurs et le site de l’échiquier du lac n’est pas votre blog. Le monde des échecs ne tourne pas autour de votre personne. Vos comptes rendus ne seront jamais publiés sur le site de l’échiquier du lac.

Majorité de réponse C :
Votre bienveillance est à l’unisson des valeurs prônées par notre club. Vous savez reconnaître les talents de chacun. Nous espérons bientôt recevoir vos commentaires des prochaines rencontres.

4 commentaires.

  1. Savoureux ce CR Kptain !
    Il est amusant de lire tous les A à la suite, puis tous les C à la suite, l’état d’esprit change du tout au tout :)
    Bon, comme rédacteur de CR, suis plutôt C alors. Comme joueur, c’est plus mélangé :)

  2. Très bien : puisque tu es plutôt C, je publie ton compte-rendu de la 2e ronde d’intercercles 😛

  3. J’en suis très honoré !

  4. Un peu pessimiste par nature, je n’ai pas encore vérifié dans quel catégorie de rédacteur j’étais :)

Commenter.