Retrouvez à tout moment le calendrier 2016-2017

Posts by Benoit

[Coupe 2000] : L’Échiquier du Lac encore en finale !

L’équipe de l’échiquier du lac s’est qualifié pour la finale de la coupe 2000.

La phase régionale s’est déroulé à Saint-Quentin-en-Yvelines. Laurent, Abdelkader, Benoît et le capitaine Alain ont battu difficilement 3-1 l’équipe d’Etampes à la première ronde, se sont lourdement incliné 3-0 face aux jeunes de Bois-Colombes lors du deuxième match, puis ont largement battu Villenes-sur-Seine 4-0 lors de la dernière ronde.
La deuxième place derrière Bois-Colombes (qui a marqué 11,5 sur 12 – bravo Laurent) nous assurait la qualification pour la phase interrégionale.

Ce deuxième tour s’est déroulé à Paris et l’équipe s’est renforcée par l’arrivée d’Olivier qui venait opportunément de perdre les huit points Elo nécessaires ; renfort bienvenu car l’adversité était évidemment bien plus élevée.
Lors de la première ronde nous avons fait match nul de justesse contre la forte équipe Tour Blanche 2-2. Même score pour le deuxième match contre la plus modeste équipe de Saint-Georges. Une brillante victoire 3-1 contre les jeunes espoirs de Paris JEEN nous assure la deuxième place de la compétition – toujours derrière Bois-Colombes – et nous qualifie donc pour la phase finale qui aura lieu les 24 et 25 juin à Reims.

On peut louer la combativité des « vieux » enghiennois – l’équipe de l’échiquier du lac étant celle à la moyenne d’âge la plus élevée – qui furent à chaque ronde les derniers à finir, Benoît lors de la deuxième et Alain à la troisième retournant en finale des positions bien compromises. La performance d’Abdelkader (4/5 contre une moyenne de plus de 1900) mérite aussi d’être notée.

C’est la troisième fois que l’échiquier du lac se qualifie en finale de la Coupe 2000 après 1997 (avec une jolie 5e place) et surtout une brillante victoire en l’an 2000.

[N3] R5 : Finale élémentaire.

« Et zut* ! J’ai oublié ça. Bon. Pas de panique… Je devrais m’en souvenir, même si je n’en ai pas joué depuis… (Est-ce que j’en ai déjà joué en fait ?) Concentre-toi Benoît. 67e coup j’ai jusqu’au 117, 117-80 = 37, (petite marque sur la seconde feuille de partie obligeamment fournie par l’arbitre) et j’ai encore tout mon temps**. Avec les trente secondes ça devrait largement aller. »

Le Capitaine saura-t-il mater avec fou et cavalier contre roi dépouillé ? Ou devra-t-il sortir de la salle sous les quolibets de ses adversaires et les regards désapprobateurs de ses partenaires ? Jouera-t-il mieux que les grand maîtres [censuré], [censuré] ou [censuré] ou fera-t-il honte à Alain Villeneuve ?
Vous le saurez en cliquant sur « Lire la suite… » !

Lire la suite… »

[N3] R2 : Situations critiques et voyage dans le temps

Compte rendu d’Emmanuel

Vous le savez sans doute, lorsqu’une équipe joue en Nationale 3 et qu’elle reçoit, elle doit proposer un arbitre. Une particularité importante de cette règle en Nationale 3 est que l’arbitre peut être l’un des joueurs, ce qui n’est plus possible dans les divisions supérieures.

Au sein de notre équipe, on a 2 arbitres, le Président et le Panda. Alors, on a l’habitude d’écouter leur discours de lancement du match : rappel de la cadence, des quelques nouvelles règles et des aspects logistiques : le café, l’accès aux toilettes et l’ouverture / fermeture de la porte d’entrée (c’est surtout pour les fumeurs ou ceux qui aiment bien aller se dégourdir les jambes et mieux profiter de la vue sur le lac…). Ce fameux discours se conclut souvent par « Et bien sûr, n’oubliez pas d’éteindre vos téléphones portables, vos réveils !? Ou tout autre objet susceptible de faire du bruit ?! »
A ce moment-là, chacun vérifie une dernière fois et s’il est déjà 14h15 et que tout le monde est là, les Noirs appuient et bonne partie !

Lire la suite… »

[N3] R5 : En Grève

Communiqué du syndicat des rédacteurs de compte-rendu :
Lire la suite… »

[N3] R4 : Un Match pour la science.

Les membres de l’échiquier du lac ont prêté leur concours à une première scientifique de grande importance : le premier test grandeur nature d’analyse des ondes cérébrales. Vous trouverez ci-dessous, en avant-première, des extraits d’un article qui sera prochainement publié conjointement dans les revues Annals of Neurology et Lingvisticae Investigationes lorsque leurs comités de lecture respectifs les auront validé.
Lire la suite… »

Coupe 2000 Phase inter-régionale : Exercices de style

Nous sommes heureux d’accueillir Joël, nouvel et talentueux rédacteur.
Et merci au club de Limoges pour les photos.

Cornélien
Nous partîmes trois, mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes quatre en arrivant aux portes (de Clichy).
Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,
Le capitaine Koché reprenait de courage
Nous cachons les valises, aussitôt qu’arrivés
Dans le fond de la toyota lors amenée
Le reste, réduit à la canne de Kader
Brûlait d’impatience, sous son propriétaire.
Se couche contre terre, et sans aucun bruit
Passe le trajet jusqu’à Limoges depuis Paris.
Lire la suite… »

Nat.3 Ronde 9 : Vaincre ou mourir.

Ils sont tous là : Cortex et le Chef, lunettes noires, barbes (d’un noir intense pour l’un, poivre et sel pour l’autre) taillées de frais, ouvrent la marche encadrés des deux Alain (Le Prof et Lucky Luke) vêtus d’élégants mais sobres costumes sombres. Deux pas derrière eux, Le Panda et Le Chirurgien, mines fermés et regards vagues, semblent déjà calculer des variantes. A leur gauche, Farinov, plus sphinx encore que d’habitude, arbore son visage de joueur de poker. Seul le Diplomate sourit très légèrement, mais c’est le sourire carnassier d’un prédateur qui vient d’entrevoir sa future proie.
Les huit hommes descendent l’avenue Gambetta avec une telle farouche détermination que les passants – nombreux en ce jour de marché – s’écartent immédiatement à leur approche. Même la porte de l’espace Icare s’ouvre d’elle-même pour laisser passer le groupe.

Lire la suite… »

Nat. 3 épisode 8 : Un Nouvel Espoir.

Dimanche 13 mars, au retour de notre déroute à Drancy, malgré l’heure tardive, je refais une nouvelle fois les comptes. Une maigre lueur d’espoir égaie ma grosse déprime : la descente en N4 n’est pas inéluctable ! Certains cas de figure nous autorisent même une défaite, mais deux victoires lors des deux derniers matches sont indispensables pour assurer le maintien, quels que soient les résultats des autres confrontations.

Lire la suite… »

Nat.3 ronde 7 : Déroute à Drancy.

Sire,
Lorsque Vous me missionnâtes, Vous m’ordonnâtes de ne celer onques revers.
Aussi, dois-je Vous informer par la présente d’une grave infortune subie par Vos armes alentour Drancy.

Non qu’il faille blâmer Vos capitaines, qui firent preuve en l’occasion de tout le courage requis et le dévouement dû à Votre Majesté ainsi que je Vous le narrerai ci-après. Vous savez fort bien comme Arès est capricieux. En l’occurrence, après nous avoir laissé entrevoir un court instant le succès, il nous tourna le dos.

Lire la suite… »

Nat.3 ronde 6 : Miracles ! Miracles ! Encore des miracles !

La situation est désespérée.

Si Alain (le Prof) a rapidement remporté sa partie et Joël tout aussi rapidement fait nulle, Jean-Philippe, Emmanuel et Benoît se sont inclinés.

Lire la suite… »