Retrouvez à tout moment le calendrier 2018-2019

[N3 R6] : Franconville – EdL, un score flatteur

Dans l’arrière-salle du château du Cadet de Vaux, nous ne sommes plus que six : les deux capitaines, Laurent et Marc qui attendent leurs chauffeurs respectifs et les deux Alain, assis de part et d’autre d’un cinquième échiquier toujours largement garni bien que le contrôle de temps soit dépassé depuis longtemps.
Comme le résultat du match est déjà acquis Alain de Franconville propose à Alain d’Enghien de partager le point.

Si vous êtes un lecteur assidu de mon blog de ce site, vous connaissez déjà la réponse.
Malgré un zeitnot qui se profile mais ne risquant plus de faire perdre l’équipe, Alain d’Enghien refuse poliment. D’ailleurs je n’ai jamais vu notre nouveau président accepter une proposition de nulle quand il y avait encore sur l’échiquier sept pions et six pièces chacun sauf injonction de son capitaine. À la réflexion, je n’ai jamais vu notre nouveau président accepter une proposition de nulle.

Tandis que j’informe par messagerie électronique ma chère et tendre que le match risque de durer encore quelques temps, j’entends Alain de Franconville s’exclamer : « On se fait ch… dans cette partie ! Aller ! » (sic) et levant les yeux je le vois se saisir d’une de ses tours et de la sacrifier sur un des pions d’Alain d’Enghien.

Les spectateurs se rapprochent de l’échiquier, froncent les sourcils de conserve, calculant silencieusement quelques variantes, pesant les possibles défenses et supputant la future influence du temps restant.

 

Lire la suite… »

[N3] Ronde 2 – Le compte rendu qui vient à point nommé

Compte rendu d’Alain V

Après avoir reçu deux Ouzbeks de 3 m de haut sur le pas de ma porte :

-Toi compte rendu faire, sinon grosse mal de tête.

… je pris prestement mon clavier et ma plume d’oie (arrachée sur un pigeon parisien venu quémander ses graines matinales).

Découvrant mes mails ; je vous transmets celui-ci, anonyme :

Alors limace putride, crapaud visqueux, tu le fais ce compte rendu, espèce de fum*** !!

Signé par l’anonyme corbeau B LFR… Qui pouvait-ce être ? Pour être franc, je ne sais pas …

Lire la suite… »

[VO R5] Le Compte-rendu d’Olivier

L’enjeu de cette compétition est la (re)montée de notre équipe 2 en N4. Dans le doute sur les possibilités de repêchage éventuelles du deuxième, l’objectif est donc pour l’échiquier du lac de terminer premier de cette poule.

Jusque là, les choses s’étaient bien déroulées et nous avions fait le plein de point. À la lecture du tableau et des compos, il apparaissait que Beaumont, notre adversaire du jour, était l’équipe la plus forte que nous aurions à affronter (une incertitude sur ce point cependant, due au fait que certains des clubs engagés ont une réserve d’effectif suffisante pour aligner une équipe survitaminée dans les deux dernières rondes).

Beaumont / EDL 2 constituait une affiche équilibrée, sachant que notre adversaire aligne une compo très stable constituée de joueurs expérimentés.

Un match décisif autant qu’incertain donc !

Lire la suite… »

[N3 R5] Passation de pouvoir.

Événement à l’occasion de la cinquième ronde d’interclubs et premier match de la nouvelle année civile : après plusieurs saisons à la tête du meilleur club de France avec vue sur le lac d’Enghien, celui qui fut l’un des élèves de l’école d’échecs avant de devenir le meilleur joueur du club, celui dont les reportages aux championnats de France sont toujours lus avec plaisir, celui qui a su redynamiser l’activité lorsqu’il arriva au bureau du club, celui qui rédigea ici-même nombre de comptes-rendus amusants, celui qui possède presqu’autant d’étoiles que moi au palmarès du GTB, celui qui porta haut les couleurs de l’échiquier du lac jusqu’à Beverwijk parmi les meilleurs joueurs du monde, en un mot comme en cent Antoine a cédé son maillot de président comme il l’avait annoncé lors de la dernière assemblée générale.

Merci à lui.

Lire la suite… »

Coupe de France 3e tour : Bois-Colombes – Enghien-les-Bains, le compte-rendu de Laurent :

En ce dimanche 9 décembre 2018, nos adversaires alignaient les elos suivants :
1er éch FS : 2269
2e éch BL mêmes initiales, mais pas le même Elo que le Chef : 2252
3e EB : 2128
4e EP : 2179

L’équipe de l’Échiquier du lac :
Benoît au 1er
Manu
Réda
Alain K.

(NDLR : l’échiquier du lac avait les noirs aux échiquiers 1 et 4 et les blancs aux échiquier 2 et 3)

Lire la suite… »

[N3 R4] L’Année finit en beauté.

Malgré l’absence de nombreux titulaires (Antoine, Olivier et Pierre en voyage, Alain V. peaufinant le compte-rendu de la deuxième ronde) notre équipe était favorite contre Senlis le petit poucet du groupe : seul Alain K. rencontrait un adversaire légèrement mieux classé que lui.

La jeune classe (Nathan et Vincent) a été mobilisée pour remplacer leurs glorieux aînés, ils furent à la hauteur de la tâche :

Lire la suite… »

[N3 R3] : beaucoup de parties nulles et quelques gaffes

(en attendant le merveilleux compte-rendu de la deuxième ronde d’interclubs) 😉

La troisième ronde des interclubs nous opposaient à l’équipe de Cergy-Pontoise échecs.
Le match s’annonçait difficile en l’absence de quelques titulaires : seul Pierre au premier échiquier avait un léger avantage au classement. Tous les autres enghiennois rendaient une cinquantaine de points Elo, jusqu’à cent cinquante pour Nathan au huitième échiquier.

Les positions restèrent longtemps équilibrées sur tous les échiquiers. Au dernier Nathan, par un développement sain et quelques simplifications bienvenues, avait obtenu une position au moins égale après plus de deux heures de jeu lorsque soudain, le drame…

Lire la suite… »

[Coupe de France 2e tour] : le compte-rendu (sans diagramme ni photo mais avec des parenthèses et des liens hypertexte).

Le deuxième tour de Coupe de France oppose l’échiquier du lac à l’équipe d’Écouen.

La composition de l’équipe n’est pas aisée, quelques excuses plus ou moins crédibles sont avancées pour refuser de jouer : raisons personnelles pour le président (c’est très louche, mais c’est le président), accompagnement des gamins pour Alain V. et Emmanuel (privilégier les sales gosses qui vont bientôt les bouter hors des équipes premières, on appelle ça du masochisme), voyage en province pour Alain K. (la Normandie fin octobre, est-ce vraiment une destination de rêve ?).
D’autres sont réticents (Pierre : « je n’ai pas trop envie de jouer en ce moment »  Laurent : « je n’ai pas trop envie de jouer en ce moment » – à croire qu’ils se sont concertés). D’autres encore n’invoquent même pas d’excuse (aucun nom ne sera donné par pure bonté d’âme du rédacteur).


Lire la suite… »

[Coupe de France 1er tour] : le compte-rendu d’Emmanuel

En ce dimanche 14 octobre, nous rencontrions le club de Livry-Gargan à l’occasion du premier tour de la Coupe de France. L’originalité de cette compétition, par équipes de 4, c’est surtout que nous ne sommes pas contraints de nous positionner dans l’ordre du classement Elo. La conséquence est qu’un joueur plutôt amateur peut rencontrer un joueur plutôt confirmé, voire même professionnel, et même MI ou GMI !
C’est ainsi que récemment, je ne sais plus si c’était la saison précédente ou celle d’avant, Benoît a eu l’honneur de défier le GMI et champion du monde vétéran, Anatoli Vaïsser.

A l’occasion de ce premier tour, j’ai eu moi-même l’occasion de rencontrer le MI Abdelaziz Onkoud, tout juste de retour des Olympiades avec l’équipe du Maroc.

Plutôt que de commenter les parties, j’ai sélectionné les positions critiques et interrogé les jeunes pousses de l’Echiquier du Lac, en plein championnat du Val d’Oise le 11 novembre. Certains ont accepté de laisser leur tablette ou Smartphone quelques instants pour se plonger dans l’analyse d’une position.

Lire la suite… »

[N3 R1] : Opération maintien ou cette année, on commence par la fin.

Mises à part une très courte excursion en N2 et une autre, à peine plus longue en N4, notre équipe 1 est assidue aux interclubs Nat.3. Et ça nous convient très bien !

Outre les problèmes logistiques (déplacements lointains, hébergement, restauration etc.) qui égaient souvent les dimanches mais fatiguent le capitaine la semaine précédente, les ressources humaines parfois insuffisantes (Merci Géraldine de ton assiduité) et malgré l’intérêt et la motivation de rencontrer des « gros bras », la N2 requière une grande force morale à accepter les nombreuses défaites contre des adversaires qui ne jouent pas au même jeu que nous.

La N4, a contrario, propose des adversaires d’un classement moindre contre lesquels une non-victoire est un échec, même si ledit adversaire est un jeune loup en pleine ascension ou un vétéran expert en finale de tour. La motivation s’en ressent toujours un peu et avec elle la concentration nécessaire. Le tout sans aucune certitude de terminer seul premier du groupe.

Non. Notre place est en N3 :

Lire la suite… »