Attention : le club a déménagé au 55 avenue Kellermann à Saint-Gratien !

Cht VO du vendredi R5 Cergy-Pontoise A – EdL 1-3 : le contrôle apparent

Le compte-rendu d’Olivier B.

Nous sommes toujours bien reçus par nos amis de Cergy-Pontoise, et cette soirée n’a pas fait défaut. Nous sommes tous arrivés à la dernière minute, ce qui n’a pas empêché nos charmants hôtes de nous proposer quelques bonbons pour accompagner notre partie. Il n’en faut pas plus pour corrompre votre serviteur.

Lire la suite… »

N3 R8 Barreau de Paris – EDL : de l’importance capitale de l’ouverture

le compte-rendu d’Olivier R.

À la suite à notre défaite face à Cergy-Pontoise la veille, nous n’étions plus en mesure de lutter pour la montée en N2 contre l’épouvantail du Barreau de Paris, que nous rencontrions à cette dernière ronde. Partant, ce sont eux qui étaient déjà assurés de monter.

(Nous gardions un petit enjeu secret, celui de conserver notre deuxième place, laquelle entretiendrait quelque espoir de repêchage pour la N2.
Or, compte tenu des 2 ou 3 équipes qui nous talonnaient au classement et qui nous dépasseraient en cas de nulle ou de défaite de notre part et de gain de la leur, il nous fallait pratiquement réaliser l’impossible, c’est à dire le gain, pour maintenir vivant cet espoir.)
Note au Kptain Rédac chef : tu peux supprimer ce passage en italiques si tu estimes qu’après avoir lu la fin, cela établirait la preuve de notre impardonnable opportunisme :)

Or, l’incroyable se produisit, par un concours de circonstances qui n’arrive pratiquement jamais dans un match sur 8 échiquiers !

L’ensemble de l’équipe adverse perdit en raison d’un problème d’ouverture et le match fut plié en moins d’une heure !
Vous avez bien lu !!

De quelles mystérieuses ouvertures s’agit-il donc ? Quelle monstrueuse préparation collective fut ourdie par les membres de l’EDL pour réaliser un tel coup de théâtre ?

Lire la suite… »

N3 R8 échiquier du lac – Cergy-Pontoise : Mea Culpa

Nous avons perdu notre match contre nos voisins et amis de Cergy-Pontoise lors de la dernière rencontre à domicile* de la saison. Et, en tant que capitaine, je porte l’entière responsabilité de cette défaite.
D’ailleurs, à la réflexion, si j’étais encore le président de l’échiquier du lac, dès la fin du match je me serais immédiatement limogé pour incompétence.
Je vous laisse juge :

Lire la suite… »

Cht VO du vendredi R4 EdL – L’Isle-Adam 3-0 : Un décollage tardif

le compte-rendu du capitaine Olivier B.

Lorsque Jérôme Appendino, notre bien-aimé directeur de groupe, nous apostropha à la fin de la ronde précédente, j’étais fier de dire au bout de notre troisième match nul consécutif que nous ne souhaitions nous fâcher avec personne tant nos clubs voisins sont sympathiques (au nombre desquels Franconville, Franconville et Franconville, et accessoirement quelques bourgades qui bordent l’Oise). Cherchant surtout à ne pas me fâcher avec notre Chef plus aimé, j’estimais que le moment était venu de nous secouer les puces contre mes voisins de l’Isle-Adam. De prompts renforts vinrent étoffer notre équipe, et le scénario ne prêta pas le flanc au suspense, une fois n’est pas coutume.

Lire la suite… »

N3 R7 Franconville – échiquier du lac : Une victoire sans appel mais une gestion du temps maîtrisée pour autant ?

Le très attendu compte-rendu d’Emmanuel.

Avant chacune de nos rencontres, nous attendons avec impatience la composition de l’équipe. C’est le Chef qui gère ça, et si le chef gère les compositions depuis toujours, c’est parce qu’il est fort le Chef, tout simplement…
[NDLR : inspiré de la réplique bien connue de Cortex : « Qu’est-ce qu’il est fort le Chef, c’est parce qu’il est Chef ! »]
Au-delà de la composition, le Chef nous donne les consignes pour chaque rencontre. De très loin, les consignes que nous préférons sont celles de fin de saison. Lorsqu’il n’y a plus trop d’enjeu, le Chef nous invite à laisser libre court à notre créativité : « Amusez-vous bien », « Sacrifices même douteux, ouvertures pas encore testées, et variantes rocambolesques sont autorisés », etc.
Sinon, parmi les consignes les plus fréquentes, voici celles que nous appliquons avec le plus grand soin ou presque…
– « Les premiers échiquiers sont chargés d’annuler, les autres de gagner »
– « N’oubliez pas votre stylo magique qui gagne »
– « N’oubliez pas de vous coucher tôt et de manger léger en cette fin de semaine »
– « Révisez bien vos finales »
– « Vous pouvez aussi réviser quelques variantes positionnelles actives »
– Etc.

Lire la suite… »

N3 R6 – Les techniques imparables pour gagner – Un compte rendu collaboratif :

(scénario, dialogues et réalisation : Antoine K.)

Après notre nouvelle victoire toute en… maîtrise de cette 6e ronde de N3 [NDLR : 4-3 après 5 h 30 de jeu], nombreux êtes-vous, chers lecteurs assidus de ce site, à nous écrire pour nous demander quels sont nos secrets.
M’étant auto-désigné volontaire pour rédiger le compte rendu [NDLR : non, ce n’est pas un pléonasme – les joueurs de l’EDL connaissent bien ce moment tant redouté où le Chef vient vous poser la main sur l’épaule pour vous dire « Je sais ce que tu ressens. Tu meurs d’envie de faire le prochain CR. Merci pour ton enthousiasme. J’ai confiance en toi et j’attends ta prose avec impatience »], m’étant porté volontaire de mon plein gré, donc, je vais tenter de combler les attentes de notre lectorat sur ce sujet hautement épineux et confidentiel. Pour ce faire, en m’appuyant sur mes vingt années de compétition que je viens de fêter, je vais en toute simplicité vous livrer le résultat d’une enquête personnelle auprès des plus grands champions de notre temps (et de notre département).
Sans plus tarder, voici, rien que pour vous, un catalogue de techniques imparables pour vous assurer de remporter vos futures parties.

Lire la suite… »

Cht du Val-d’Oise du vendredi, ronde 3 : les centipions

Aux échecs, depuis les années 1960, pour juger d’une position l’informateur a proposé sept symboles : +- pour avantage décisif des blancs (réciproquement -+ pour les noirs) ± et ∓ pour net avantage, ⩲ ⩱ pour léger avantage et = pour égalité (voire huit si on y ajoute ∞ pour les commentateurs paresseux) qui jusqu’à récemment étaient universellement adoptés et suffisaient largement à nos besoins.
Et puis les informaticiens s’en sont mêlé…

Lire la suite… »

[Interclubs N3 ronde 5] : Le compte rendu express de chat GPT

Le compte rendu express du président de chat GPT

Préambule par Alain K. :
Les comptes rendus mettent parfois quelques temps avant d’être écrits et publiés surtout à l’occasion de déplacements dans l’Oise […] . Ayant terminé ma partie rapidement, je n’ai pas assisté à toute la rencontre mais je m’étais engagé à faire le compte rendu que voici. Il a été réalisé en moins de 10 minutes (en me faisant seulement aider par la synthèse du capitaine et un tout petit peu par un certain Chat GPT 3.5 qui n’a pas non plus assisté à la rencontre). Je n’ai pas changé une virgule – Le résultat est assez bluffant :

Lire la suite… »

[Interclubs N3 ronde 4] : Le Roi de l’hypnose.

le compte rendu d’Olivier R.

Encore abasourdis par notre courte mais cruelle défaite face à Senlis (cf. CR précédent [- Hum… Hum…]*) nous repartîmes le lendemain affronter Carrières, qui avait subi la veille une déroute sur un score cuisant.
Ce sont donc deux équipes assoiffées de victoire qui allaient en découdre.

La seule option qui nous permettait de conserver un – petit – espoir de montée en N2 était la victoire.

La feuille de match nous attribuait un confortable avantage général, mais après la contre-performance de la veille où la configuration était à peu près similaire, il convenait de faire preuve de la plus grande humilité.

Lire la suite… »

[Interclubs N3 ronde 3] : Un Compte-rendu saignant…

Le compte-rendu du match Senlis – Enghien-les-Bains par Alain V.

Le président nous convia dans un restaurant surprise ce dimanche ensoleillé à Senlis.

Homards, foie gras, steaks… point du tout : un restaurant végétarien fort cosy.

L’équipe au complet, encore inconsciente du drame qui allait se produire…

L’équipe au complet, encore inconsciente du drame qui allait se produire…

Lire la suite… »