Les inscriptions 2020-2021 sont ouvertes !

Coupe 2000 : Sur le fil.

Le Compte-rendu d’Alain

Il est des rencontres qui ont un parfum particulier et une agréable saveur et celle de dimanche fait partie de celles-ci.

L’équipe de coupe 2000 disputait ce Dimanche à Paris les phases qualificatives de l’Île-de-France du championnat réservé aux joueurs de moins de 2000 Elo. L’équipe constituée par ordre d’échiquier d’Olivier, Alain, Laurent et Kader arrive sur le lieu de la rencontre avec presque une heure d’avance.

coupe20001T_equipe

Emmanuel nous rejoindra comme supporter et reporter photo en début d’après-midi.
Nous avons le temps de prendre un café dans un bar à proximité agrémenté d’une viennoiserie pour les plus gourmands (réflexion faite, je pense que j’étais le seul gourmand).
Après tirage au sort, nous nous retrouvons dans une poule de 6 équipes dont sortiront qualifiées les deux premières.

Au premier tour, nous rencontrons l’équipe la plus forte du tournoi, Tour Blanche 1, avec un Elo moyen de 1957 contre 1907 pour notre équipe. Une nulle nous satisferait amplement et ce fut plutôt bien parti avec un gain en une douzaine de coups de Laurent qui mis du baume au cœur à ses coéquipiers.
Les parties sur les autres échiquiers sont très disputées avec des zeitnots et Kader et Olivier concluent sur deux victoires spectaculaires et stressantes pour les spectateurs, les protagonistes jouant parfois leur coup à 1 seconde de la tombée du drapeau. Je dois m’incliner après pourtant un début ouvert mais un milieu de partie trop attentiste. Nous remportons donc la première ronde 3 à 1 contre les favoris.

Au deuxième tour, nous avons face à nous Tour Blanche 3, qui aligne des joueurs sensiblement moins bien classés avec une moyenne Elo de 1682. Les parties sont équilibrées et la partie adverse joue solidement – Laurent gagne brillamment sa partie sur sacrifice de tour. Olivier et moi sommes contraints d’accepter la nulle. Kader est dans une finale fou cavalier contre fou cavalier. Il commet une imprécision qui aurait permis à son adversaire de prendre un ou deux pions mais propose juste après la nulle que son adversaire accepte, trop content de la performance avec un joueur a presque 300 points Elo de plus que lui. Nous remportons donc la victoire de justesse 1 à 0.

Seules deux équipes ont deux victoires : Enghien et Bois Colombes. Le règlement de la coupe 2000 prévoit dans ce cas que ces équipes ne puissent pas se rencontrer à la troisième et dernière ronde pour éviter une nulle convenue qui les qualifierait toutes les deux. Nous affronterons donc Montreuil 1 à la moyenne Elo légèrement supérieure à la nôtre de 1928. Une nulle nous suffirait pour assurer notre qualification.
Je joue rapidement et simplifie le matériel à outrance pour essayer de jouer la nulle. Ce faisant, je me créé de faiblesses mais après un sacrifice de qualité récupéré quelques coups plus tard, je me trouve en position gagnante en ayant encore 50 minutes à la pendule pour 24 minutes à mon adversaire. Je peux tranquillement m’intéresser aux parties de mes coéquipiers.

Match

La cohésion de notre équipe : même geste pour appuyer la réflexion, en respectant les couleurs, main gauche sur le front pour les blancs, main droite pour les noirs.

Il nous reste un point pour assurer la nulle et assurer notre qualification. Kader est très fortement malmené sur son aile roi avec toutes les pièces adverses à l’attaque. Il trouve parade sur parade pour éviter le mat mais fini par céder sous l’avalanche des menaces. Laurent qui était dans l’impossibilité d’arrêter un pion passé adverse dans une finale de tour abandonne également juste après. Reste la partie d’Olivier dans une finale originale de tour + 1 pion avec les blancs contre fou + 4 pions. Les noirs ont deux ilots de pion éloignés les uns des autres dont deux pions liés près de la 8éme rangée arrêtés pas le roi. Olivier contre toute attente fini par obtenir la nulle. Après avoir lâché deux pions pour prendre le dernier pion blanc, son adversaire réalise que la tour pourra se sacrifier contre au moins un pion sans qu’il ait la possibilité de pouvoir mater, la case de promotion du dernier pion étant de couleur opposée à celle du fou.

Montreuil 1 remporte la rencontre 2 à 1 et se trouve à égalité avec notre équipe. Tour Blanche 1 ayant été battue par Bois Colombes, tout se joue au départage entre Montreuil 1 et Enghien pour la deuxième place qualificative et c’est Enghien qui l’emporte avec seulement 2 points de plus au départage.

coupe2000_1T_coupe

Chaque point ou demi-point gagné par les joueurs de l’équipe d’Enghien a donc compté pour cette qualification où chacun peut se prévaloir d’avoir contribué à la victoire collective. Olivier avec 2 nulles et un gain reste invaincu au premier échiquier.

Nous rentrons rincés par tant d’émotions (au propre comme au figuré puisqu’il pleuvait à verse) mais satisfaits du résultat avec le sentiment du devoir accompli.

Merci aux participants pour cette belle démonstration de combativité et rendez-vous à tous les joueurs disponibles au printemps pour les phases interrégionales de la compétition, avec peut-être une finale à la clé.

10 commentaires.

  1. Bravo Messieurs, belle perf !
    Merci Alain pour ce compte-rendu ultra-rapide,
    et merci au reporter photographe.

    Je me demandais pourquoi vous n’aviez pas rencontré Bois-Colombes à la 3e ronde. J’ai maintenant la réponse.

  2. Bravo mon frère, très beau compte rendu, qui me permet de mieux comprendre ta passion pour ce sport / jeu. Vivement le prochain épisode de cette palpitantes séries

  3. Merci Emmanuel pour cette photo du match contre Montreuil (si je reconnais bien l’un des protagonistes) et son commentaire inspiré.

  4. Merci Alain et Manu pour ce reportage quasiment live !
    Décidément, notre président ne connaît pas le zeitnot :)

    Effectivement Benoît, La photo a été prise par Manu lors du dernier match contre Montreuil. HJ, une sympathique vieille connaissance pour moi, est au premier.

    Vivement le prochain tour !

  5. Merci pour cet excellent compte-rendu et toutes ces photos !

  6. La photo : La cohésion de notre équipe
    C’est trop fort !! :) Bravo au photographe, quel talent !

  7. Oui, il fallait la vista du preneur d’images pour saisir celle-ci à la volée !

  8. C’était un plaisir de vous avoir encouragés dimanche et d’avoir pris ces quelques clichés ! J’avoue qu’en suivant la ronde 3 en intégralité, j’ai eu l’impression d’avoir joué 4 parties 😉

  9. Et pour cette fameuse photo, je me suis rendu compte de son originalité bien plus tard …

  10. C’est donc bien HJ, contre qui j’ai joué une de mes « sixty memorable games » en 1995 en finale de critérium dame.

Commenter.