Retrouvez à tout moment le calendrier 2018-2019

Championnat IDF des jeunes 2020 : encore un bon cru pour Alain Viot !

Le compte-rendu d’Oliver, notre envoyé spécial à Paris.

Chaque année en novembre, nos jeunes peuvent s’engager au championnat du Val d’Oise.
Une bonne partie des élèves d’Alain Viot à l’école d’échecs de l’échiquier du lac le joue et ceux qui s’y classent le mieux se qualifient pour le championnat d’Île-de-France en février, lequel est à son tour, pour ceux qui l’ont le mieux réussi, qualificatif pour le championnat de France, qui se déroule en avril.
Tous ces tournois sont organisés par catégories d’âge, de 2 ans chacune (petits poussins < 8 ans, poussins < 10, pupilles < 12, benjamins < 14, minimes < 16).

La salle de jeu

Vue de la salle (Pup, Benj, Min) du cht IDF des jeunes 2020
Photo : Emmanuel Anès

Au fil du déroulement du cycle département-région-France, le niveau des tournois augmente et la plus grosse marche se situe entre le Val-d’Oise et L’Île-de-France (IDF) :

– En raison du niveau des participants : d’autres départements comptent un plus grand nombre de forts jeunes, par exemple Paris, les Hauts de Seine, les Yvelines, la Seine Saint Denis.
Aussi, lorsqu’un de nos jeunes figure honorablement dans notre département, il affronte une opposition autrement plus coriace et nombreuse à l’IDF, et qui plus est…

– …En raison de la cadence : comme dans nombre de départements, le championnat du Val-d’Oise se tient sur une grosse demi-journée en cadence rapide de 20 minutes.
Question fatigue, c’est le hors d’oeuvre.

En plat de résistance, l’IDF a lieu sur 5 jours, en 9 parties longues d’1h30 + 30”, matin et après-midi.
Une véritable épreuve !

À la fin des 5 jours, c’est environ 30 heures, parfois plus, de temps de partie accumulées chez les plus grands, lesquels prennent globalement davantage de temps que les plus petits :)
Les deux derniers jours sont souvent le moment des gaffes de fatigue. À ce jeu, les plus endurants peuvent en fin de tournoi faire valoir la résistance de leur concentration sur les plus forts. Parfois.

L’an dernier, Alain Viot avait enregistré un score plus qu’honorable de 2 qualifiés au championnat de France sur 6 engagés. Un ratio que bien des profs/entraîneurs pouvaient lui envier !

Cette année les 6 mêmes, Amaury, Santiago, Tania, Thomas, Paul et Nathan étaient de la fête, rejoints par Mustapha, pour qui c’était une première.

Chacune des catégories s’étale sur 2 ans, et compte tenu du fait que tous les jeunes progressent peu ou prou (parfois très prou !!), ils sont naturellement mieux placés et plus aguerris dans leur seconde année face à leurs adversaires. Partant, le passage de poussin 2e année à pupille 1e année par exemple, les place dans la situation contraire, avec l’opposition plus forte des pupilles 2e année.

C’est ce qu’allaient vivre 6 de nos 7 participants qui, tous sauf Thomas, montaient de catégorie cette année…

Chez les Pupilles (le tournoi le mieux « achalandé », 204 participants !!) :

Mustapha (2 pts sur 9, 191e) jouait son premier IDF ; il s’agissait pour lui de prendre ses marques sur ce gros tournoi. C’est ce qu’il a fait en engrangeant l’expérience de ces 9 parties, dont 2 victoires.

Santiago (3 pts sur 9, 172e) a débuté par une victoire, suivie par un long passage difficile de 5 rondes, avant de marquer à nouveau 2 fois de suite. Le métier est en train de rentrer !

Amaury (3,5 pts sur 9, 156e) a connu un début difficile avant de se reprendre et d’inscrire 3,5 points dans les 6 dernières rondes. Une belle preuve de combativité !

Thomas (6 pts sur 9, 33e) n’a rencontré que des joueurs mieux voire nettement mieux classés que lui au Elo. Un début en demi-teinte avec 2 pts sur 4 et une fin de tournoi en fanfare avec 4 pts sur 5 !
Il ne manque la qualification au championnat de France Pupilles que pour un petit demi-point (6,5), ou 6-7 places sur la grille finale. Ça se rapproche !

Chez les Benjamins (151 participants) :

Tania (3 pts sur 9, 134e) n’a pas joué la première ronde et a donc inscrit 3/8, dont un beau 2/5 contre des joueurs déjà classés Fide ; Même si le Elo FIDE est modeste, il indique à tout le moins que son titulaire a accumulé suffisamment de parties, donc de tournois et d’expérience, pour l’obtenir.

Paul (6,5 pts sur 9, 12e), nous le savons, a besoin de sa dose d’opposition et de stimulation.
Il peut jouer magnifiquement contre des adversaires nettement plus fort, et un peu négligemment contre les moins forts. En l’occurrence, il a tiré un petit 1,5 pts des 3 premières rondes, décevant pour lui… mais s’est repris et a raflé 5 pts sur les 6 dernières !
Au final, il se qualifie confortablement pour le championnat de France Benjamins !

Chez les Minimes (92 participants) :
Nathan (6 pts sur 9, 10e), a débuté la semaine sur un nuage ! En tête du tournoi des rondes 4 à 6 (5,5 / 6), il a été stoppé rondes 7 et 8 par les futurs champion et vice-champion. Une nulle lui a suffit à la denière ronde pour assurer sa qualification pour le championnat de France Minimes.

Bilan,
2 qualifiés pour les championnats de France Jeunes (Nathan et Paul),
un qui n’est pas passée loin (Thomas),
une bonne dose d’expérience et de progrès en plus pour les 7 :)

Bravo à nos jeunes et à Alain, leur entraîneur !!

les grilles des tournois :
Les résultats des pupilles (moins de 12 ans)
Les résultats des benjamins (moins de 14 ans)
Les résultats des minimes (moins de 16 ans)

Un commentaire.

  1. Bravo aux 2 qualifiés ! mais aussi à tous les autres participants qui pour certains, sont passés tout près..
    Et merci au rédacteur et au photographe !

Commenter.